Plusieurs entreprises françaises victimes de cyberattaques cette nuit avec des centaines de commentaires islamistes prônant la décapitation - Plusieurs sites médias visés par ces attaques


26 octobre 2020

L'annonce a été faite par un site officielle du gouvernement Français qui surveille le web. Ce site a annoncé hier soir que la France était la cible d'une cyber-attaque qui visait les sites Français avec la mise en ligne de milliers de messages prônant la décapitation mais également par la "défiguration" de sites internet. De même des dessins insultants d'Emmanuel Macron ou de la Première dame, Brigitte Macron sont affichés en Une de ces pages. Plusieurs sites médias font partie des cibles de cette attaques qui a débuté en début de soirée.

La défiguration de site web est l’altération par un pirate de l’apparence d’un site Internet, qui peut devenir uniformément noir, blanc ou comporter des messages, des images, des logos ou des vidéos sans rapport avec l’objet initial du site, voire une courte mention comme « owned » ou « hacked ». La défiguration est le signe visible qu’un site internet a été attaqué et que l’attaquant en a obtenu les droits lui permettant d’en modifier le contenu.

Durant l’attaque, le site n’est souvent plus utilisable, ce qui peut entraîner des pertes directes de revenus et de productivité. Par ailleurs, en étant visible publiquement, la défiguration démontre que l’attaquant a pu prendre le contrôle du serveur, et donc, accéder potentiellement à des données sensibles (personnelles, bancaires, commerciales…) : ce qui porte directement atteinte à l’image et à la crédibilité du propriétaire du site auprès de ses utilisateurs, clients, usagers, partenaires, actionnaires…