Le directeur d'un centre de loisirs ligote un enfant de 4 ans avec du scotch


28 août 2019
L'homme a avoué avoir perdu tout discernement face à l'énervement du petit garçon au moment de la sieste.

Le directeur d'un centre de loisirs de Sérifontaine, dans l’Oise sera jugé prochainement pour avoir attaché les mains d'un petit garçon de 4 ans avec du ruban adhésif, pour le calmer avant la sieste. En attendant, il a été suspendu pour six mois. 

L’homme de 46 ans a été entendu et a reconnu avoir attaché les mains de cet enfant le 11 juillet dernier. Ce jour-là, le petit Martin crie "au loup" au moment de la sieste et empêche ses petits camarades de dormir. Pour éviter qu'il ne perturbe davantage ce moment de repos, les surveillants préfèrent l'isoler à l'infirmerie. Mais ses cris continuent et arrivent aux oreilles du directeur.

Perdant patience, ce dernier lui ligote les mains avec du gros scotch marron, le ruban adhésif costaud pour "le calmer".

"Ce n'était pas la première fois"

"Une terrible erreur", a confié le directeur au Parisien. Une animatrice va alors prendre son téléphone portable et immortaliser la scène. Elle a précisé : "Ce n'était pas la première fois. Il l'avait déjà attaché et l'avait nié par la suite. Martin pleurait et essayait de se débattre, j'ai pris une photo pour avoir une preuve."

Il sera jugé pour violences ayant entraîné un jour d'ITT sur un mineur par une personne chargée de mission de service public et devra comparaître devant le tribunal correctionnel de Beauvais le 19 décembre prochain.

Source originale : Midilibre.fr