Carole Ghosn, l'épouse de Carlos Ghosn, visée par un mandat d'arrêt émis du Japon


07 janvier 2020
Carole Ghosn dans le viseur de la justice japonaise. Ce mardi 7 janvier, les autorités ont émis un mandat d’arrêt contre l’épouse de Carlos Ghosn soupçonnée de "faux témoignage", selon des médias japonais.

Les procureurs de Tokyo ont lancé ce mardi 7 janvier un mandat d'arrêt contre Carole Ghosn, l'épouse de Carlos Ghosn, pour parjure, rapportent des médias japonais. L'ancien patron de Renault-Nissan et son épouse sont actuellement au Liban, où Carlos Ghosn s'est réfugié la semaine dernière, fuyant la justice japonaise.

Un rôle majeur dans sa fuite ?

L'annonce de ce mandat d'arrêt intervient alors qu'une demande d'arrestation de Carlos Ghosn a été émise début janvier par Interpol, quelques jours après la fuite au Liban dans des circonstances encore troubles de l'ancien patron. Il avait l'interdiction formelle de quitter le Japon dans l'attente de son procès pour malversations financières présumées.
Les autorités japonaises le soupçonnent d'avoir utilisé "des moyens illégaux" pour quitter le pays. S'il assure avoir agi seul, sa femme est soupçonnée d'avoir joué un rôle majeur dans sa fuite.

article original : midi libre.fr