CHAKA

13 vues
Facebook https://www.facebook.com/chaka

Né le 7novembre 1999 à Pau dans le 64, Yitou Moussounda aka Chaka est d'origine gabonaise (par sa mère) et congolaise (par son père).  Il y vit avec sa mère, sa sœur et son beau-père pendant toute sa petite enfance. 

A l'âge de 7 ans il part vivre au Gabon,chez son grand-père, laissant ses parents et sa sœur à Pau. 

C'est au Gabon que naîtra son amour pour la musique. Il commence par assister régulièrement aux répétitions de la chorale de son église avant d'y prendre part. A l'école il participe également à de nombreuses prestations de chants et de danses gabonaises. 

En 2010, de retour à Pau, ses professeurs de français notent chez lui des prédispositions pour l'écriture et l'encouragent alors à écrire des poèmes, des nouvelles, etc. 

Peu à peu son amour pour les mots et son amour pour les mélodies se mêlent: il écrit ses premiers textes de rap. C'est d'abord sur un style boom bap qu'il s'exerce, en abordant des thèmes plutôt personnel comme l'absence de son père. 

Les années passent et l'adolescent agité qu'il devient trouve de plus en plus dans le rap un moyen d'expression de ses émotions. En 2016 il sort son premier clip intitulé « King Kong ». L'influence américaine le rattrape rapidement , il s'essaie alors à la trap et en fait l'un de ses styles de prédilection. La même année il déménage dans les Yvelines et trouvera dans la vie parisienne une source d'inspiration constante. 

Né le 7novembre 1999 à Pau dans le 64, Yitou Moussounda aka Chaka est d'origine gabonaise (par sa mère) et congolaise (par son père).  Il y vit avec sa mère, sa sœur et son beau-père pendant toute sa petite enfance. 

A l'âge de 7 ans il part vivre au Gabon,chez son grand-père, laissant ses parents et sa sœur à Pau. 

C'est au Gabon que naîtra son amour pour la musique. Il commence par assister régulièrement aux répétitions de la chorale de son église avant d'y prendre part. A l'école il participe également à de nombreuses prestations de chants et de danses gabonaises. 

En 2010, de retour à Pau, ses professeurs de français notent chez lui des prédispositions pour l'écriture et l'encouragent alors à écrire des poèmes, des nouvelles, etc. 

Peu à peu son amour pour les mots et son amour pour les mélodies se mêlent: il écrit ses premiers textes de rap. C'est d'abord sur un style boom bap qu'il s'exerce, en abordant des thèmes plutôt personnel comme l'absence de son père. 

Les années passent et l'adolescent agité qu'il devient trouve de plus en plus dans le rap un moyen d'expression de ses émotions. En 2016 il sort son premier clip intitulé « King Kong ». L'influence américaine le rattrape rapidement , il s'essaie alors à la trap et en fait l'un de ses styles de prédilection. La même année il déménage dans les Yvelines et trouvera dans la vie parisienne une source d'inspiration constante. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article